Répond à nos suppliques, Mère de Jésus !

Carlos Eduardo Fernandes
|
05/12/2017 à 16:45, Mardi

« Sainte Marie, priez pour nous ! ». Dans la souffrance et l’angoisse, c’est souvent la supplique à la Mère de Jésus qui vient du fond du cœur. Dans les prières, nous lui demandons d’intercéder pour nos demandes auprès de Son fils Bien-Aimé, Jésus.

Tela: Roberto Ferruzzi (1853-1934)

    

Pourquoi exalter Sainte Marie ?

L’étendue de sa force spirituelle a été témoignée dans l’Évangile de Jésus, qui dépeint une vie consacrée à la noble tâche de recevoir dans son sein la plus grande Autorité de cette Planète : Jésus, le Christ Œcuménique, le Divin Homme d’État. Par son abnégation, accomplissant intégralement ce qui lui était assigné, et en soutenant le Maître Divin dans Sa mission sacrificielle, Marie est une importante figure dans l’histoire de l’Humanité. Sur la Mère de Jésus, le président-prédicateur de la Religion de Dieu, du Christ et de l’Esprit Saint1, José de Paiva Netto, écrit dans son article « Le cœur d’une mère ne fuit pas la Douleur de son Fils » :

« Les mots ne feront jamais défaut pour honorer la Très Sainte Marie, Mère de Jésus, Mère Universelle de l’Humanité, pour toute l’abnégation de son Esprit dès l’annonce céleste par l’ange Gabriel, lorsque la servante de Dieu a su que son ventre serait un abri de lumière pour le Sauveur des Peuples (Évangile selon Luc 1, 26 à 38). De tant croire en Son pouvoir et en Son Autorité, elle L’a incité à accomplir son premier miracle aux noces de Cana (Évangile selon Jean 2, 1 à 11). Elle a vu les réalisations divines du Maître Jésus croître, et en bonne mère qu’elle était, fière des merveilles dont elle témoignait, elle « gardait toutes ces choses dans son cœur » (Évangile selon Luc 2, 51). Et au moment crucial du Sublime Ministère Christique, elle a courageusement enduré avec son Fils Bien-Aimé l’indescriptible martyre qu’il a souffert. »

Par conséquent, outre la persévérance que ses exemples nous inspirent, on peut aussi observer beaucoup d’enseignements pour l’éducation des enfants et la conduction des familles. En recevant le Christ, même dans les conditions apparemment défavorables, Marie exemplifie la valorisation de la vie dès sa conception. D’ailleurs, dans la Bonne Nouvelle du Divin Maître, selon Luc 1, 46 à 55, nous trouvons une merveilleuse prière qu’elle a dite quelques jours après que l’Ange Gabriel ait annoncé la naissance de Jésus. C’est une démonstration claire de sa confiance dans le Soutien Divin, qui ne fait jamais défaut, même face aux plus grands défis. Lisez l’intégralité de ces paroles illuminées de Marie que Paiva Netto a consignées dans son ouvrage littéraire Ao Coração de Deus — Coletânea Ecumênica de Orações [Au Cœur de Dieu – Recueil Œcuménique de Prières], pages 102 et 103 : 

Magnificat de Sainte Marie / Le cantique de Marie
(Évangile de Jésus, selon Luc 1, 46 à 55)

Mon Âme exalte le Seigneur,
Et mon Esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur,
Parce qu’Il a jeté les yeux sur la bassesse de Sa servante.

Car voici, désormais toutes les générations me diront bienheureuse,
Parce que le Tout-Puissant a fait pour moi de grandes choses.

Saint est Son nom,
Et Sa miséricorde s’étend de générations en générations
Sur ceux qui Le craignent.

Il a déployé la force de Son bras ;
Il a dispersé ceux qui avaient dans le cœur des pensées orgueilleuses.

Il a renversé les puissants de leurs trônes,
Et il a élevé les humbles.

Il a rassasié de biens les affamés,
Et il a renvoyé les riches les mains vides ;

Il a secouru Israël, Son serviteur,
Et il s’est souvenu de Sa miséricorde,

Comme Il l’avait dit à nos pères,
Envers Abraham et sa postérité pour toujours.

« De tant croire en Son pouvoir et en Son Autorité, elle L’a incité à accomplir son premier miracle », elle comprenait certainement l’importante mission du Maître Divin. Cela sert d’inspiration aux parents et aux responsables pour guider les plus jeunes dans l’accomplissement de leurs missions spirituelles sur la Terre2, par conséquent, dans la réalisation du Bien envers leur prochain. Et dans le témoignage de la crucifixion du Christ, parmi les innombrables leçons de ce passage, réfléchissons par exemple à la façon dont la Mère de toute l’Humanité encourage à persévérer ceux qui font face à des obstacles dans la prise en charge et la protection de ceux qui sont sous leur garde. Des difficultés peuvent surgir dans le domaine de la santé, des finances ou de la formation du caractère de chacun d’eux, mais nous devons nous fier à l’exemple de Marie pour les surmonter par la force de l’Amour.

Pour saisir combien son dévouement a été et est profond, nous devons comprendre qui est Jésus. Paiva Netto présente la réponse dans le chapitre « La Divine Majesté du Christ » des Sagradas Diretrizes Espirituais da Religião de Deus, do Cristo e do Espírito Santo [Directives Spirituelles Sacrées de la Religion de Dieu, du Christ et de l’Esprit Saint], volume 1, page 123. L’auteur y partage le concept apporté par le regretté Frère Alziro Zarur, proclamateur de la Religion Divine :

« Mais qui est Jésus ?

Cela semble incroyable de poser une telle question, car tout le monde juge qu’il sait de qui il s’agit.

Mais qui est Jésus ? Et peu savent que Jésus est le Fondateur et l’Autorité Suprême de la Terre. Oui, je le répète, presque personne ne sait que Jésus est le plus grand Scientifique, le plus grand Philosophe, le plus grand Religieux, le plus grand Homme Politique, le plus grand Génie Créateur de tous les temps de cette planète. »

De cette manière, le travail du Christ se poursuit ainsi que, sous Sa Direction Divine, celui de Marie dans la Spiritualité.

+ Comprenez la présence Lumineuse de Celui qui vit encore parmi nous

Le soutien de Sainte Marie à ceux qui souffrent dans le monde spirituel

Elle est une Référence dans la Spiritualité Supérieure, car Son travail continue dans le Monde Spirituel, en soutenant y compris ceux qui souffrent énormément de s’être ôté la vie. Le suicide n’est donc jamais une solution, la vie est éternelle et commettre cette erreur entraîne de graves conséquences pour l’esprit !

+ Faites une demande de prières dans la Chaîne Œcuménique de Prières de la Religion du Troisième Millénaire. Mettez votre nom ou celui de quelqu’un pour qui vous voulez prier !

Pour soutenir ceux qui souffrent dans le monde spirituel, elle dirige « La Légion des serviteurs de Marie », selon ce qui est rapporté dans les Mémoires d’un Suicidé, écrites par l’esprit Camilo Cândido Botelho, avec la psychographie du médium Yvonne do Amaral Pereira. L’ouvrage, transformé en feuilleton radiophonique, en portugais, à l’initiative de Paiva Netto, rapporte ce que les esprits des suicidés ressentent outre-tombe, en présentant les horreurs d’une mort prématurée. C’est par conséquent une importante leçon de repentir et de renouveau.

Dans ce cadre de tourment, d’angoisse et d’affliction, la Très Sainte Mère agit. Sous le commandement de ce Noble Esprit, des équipes de travailleurs du Monde Spirituel Supérieur visitent et retirent les esprits souffrants de la vallée des suicidés, un endroit où résident ceux qui, tentant d’échapper à leurs problèmes, restent vivants de « l’autre côté de la vie ».

Sainte Marie : Abnégation et Charité                   

Dans l’ouvrage Sagradas Diretrizes Espirituais da Religião de Deus, do Cristo e do Espírito Santo, volume 3, page 163, Paiva Netto rapporte des extraits de cet émouvant récit spirituel :

« Et pourtant, par-delà de tant d’iniquités aussi lamentables, devant tant de honte et de si rudes humiliations, la miséricorde paternelle de Dieu existait, surveillait et compatissait, ce Père juste et bon qui "ne veut pas la mort du pécheur, mais qu’il vive et se repente". (...)

« Périodiquement, une caravane singulière visitait cet antre de ténèbres.

« Il s’agissait de l’inspection d’une quelconque association charitable, de l’assistance protectrice d’une institution humanitaire dont les intentions dévouées ne pouvaient être mises en doute. (...) Des femmes faisaient partie de cette caravane précédée par un petit peloton d’archers pour ouvrir la route, alors que plusieurs autre miliciens portant la même arme entouraient les visiteurs, comme s’ils tissaient un cordon d’isolement, laissant croire qu’ils étaient très bien gardés contre toutes hostilités pouvant venir de l’extérieur. De sa main droite, le commandant tenait un étendard blanc où l’on pouvait lire en caractères bleu ciel cette extraordinaire légende qui avait le don de susciter une crainte irrépressible et singulière : Légion des serviteurs de Marie. »

Tela: Jesus Mafa - 1973

Tableau de la série La vie de Jésus Mafa de Bénédite de la Roncière
Détail de l’œuvre : Marie et l’Enfant Jésus

Adressez votre supplique à Marie, Mère de Jésus

Ce cœur généreux reçoit nos demandes. C’est pourquoi, dans la Religion du Troisième Millénaire, une cérémonie publique et œcuménique se déroule quotidiennement en l’honneur de la Mère Universelle de la Chrétienté : l’Heure de l’Angélus, l’Heure de l’Avé Maria ! Un moment pour adresser votre supplique et vos remerciements.

+ Pour en savoir plus sur l’Heure de l’Angélus et les autres actions développées par la Religion du Troisième Millénaire en hommage à Sainte Marie !

Tela: Jean Mannheim (1862-1945)
Jean Mannheim (1862-1945) 
Titre de l’œuvre : Madone indienne

 

+ Incluez le nom des personnes de votre famille et de vos proches dans l’Heure de l’Ave Maria ! du Temple de la Bonne Volonté.

Que notre hommage atteigne le cœur bienveillant de cette Âme Bénie. Parce que Sainte Marie prie pour nous, pour toute l’éternité !

Vous êtes également le bienvenu pour participer, nous envoyant vos doutes et vos suggestions. Si ce contenu vous fait du bien, partagez-le ! Il pourra également toucher le cœur de beaucoup d’autres personnes.

_____________________
Religion de Dieu, du Christ et de l’Esprit Saint — également dénommée Religion du Troisième Millénaire et Religion de l’Amour Universel. Il s’agit de la Religion Œcuménique du Brésil et du monde.

2 Agenda Spirituel — La Religion de l’Amour Universel nous enseigne que personne ne nait sur la Terre sans une raison de vivre. Le propre Éducateur Céleste, Jésus, nous a donné Son exemple : « Je suis descendu du Ciel pour faire non pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé » (Évangile selon Jean 6, 38). Donc, chacun de nous, avant de réincarner sur la Terre, nous avons assumé dans le monde spirituel – notre patrie d’origine – un ensemble d’engagements, de situations et de défis qui composent notre Agenda Spirituel.

Donner votre avis