Comment devons-nous exercer la Foi ?

À travers les enseignements de Jésus, voyez comment la pratiquer et quels en sont les bénéfices pour la société.

Marcus Dutra
|
28/11/2017 à 9:00, Mardi

Avez-vous déjà réfléchi à ce que signifie exactement avoir la Foi ? Dans le dictionnaire, la Foi est la « conviction intense et persistante de quelque chose qui, pour la personne qui croit, devient une vérité ». Ici, une élucidation importante se fait nécessaire : la Foi ne se limite pas seulement au domaine spirituel-religieux ou à une tradition religieuse.

Quand nous exécutons avec diligence n’importe quelle tâche (quel que soit le domaine d’activité), en croyant que nous allons la conclure de la meilleure façon possible, ou quand nous établissons des objectifs pour lesquels nous appliquons une grande dose de dévouement, nous sommes mus par la Foi, par conséquent, par cette conviction.

+ Qui est Dieu ?

shutterstock

Quant à son importance pour surmonter les défis de la vie quotidienne, Jésus nous a enseigné dans son Évangile selon Matthieu 17, 20 :

« si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne : Transporte-toi d’ici là, et elle s’y transporterait, et rien ne vous serait impossible. »

Ainsi, la Foi devient un attribut indispensable qui nous pousse à la concrétisation de ce à quoi nous aspirons.

Il est important de souligner que les enseignements de Celui qui a persévéré jusqu’à la fin sont pragmatiques, car Jésus à tout moment a manifesté Sa Foi inébranlable en Dieu en prenant soin des êtres humains et spirituels.

Sa Bonne Nouvelle est remplie de passages dans lesquels Lui-même, cherchant à développer cette vertu inhérente à toute créature de la Terre ou du Ciel de la Terre, exalte la Foi des personnes comme un élément essentiel pour que se réalisent Ses innombrables miracles et guérisons rapportés dans le Texte Sacré et les nombreux autres qui n’y sont pas écrits (Évangile de Jésus, selon Jean 20, 30).

À l’exemple des notes de l’évangéliste Marc (5, 25 à 34), quand le Divin Maître travaille pour la guérison d’une femme atteinte d’hémorragies et qui depuis douze ans souffrait de cette maladie, sans cependant, malgré les investissements élevés qu’elle avait faits, obtenir le rétablissement de sa santé physique.

Le point le plus important de ce récit est au verset 34, où Jésus révèle à la femme (et aussi à la foule qui assistait attentivement à cette scène) la clé de la conquête de ce qu’elle cherchait depuis si longtemps, en disant :

« Ma fille, ta foi t’a sauvée ; va en paix, et sois guérie de ton mal. »

Tela: James Tissot (1836-1902)

     

C’est de ce modèle d’immense fraternité que la Religion de Dieu, du Christ et de l’Esprit Saint1 s’inspire pour présenter sa vision œcuménique de la croyance en quelque chose de supérieur à nous — parce que la Foi est la force nécessaire pour vaincre l’impossible, c’est ce qui nous motive à ne pas abandonner face à la souffrance et à croire que la victoire dans le Bien viendra.

La Foi Réalisatrice

À partir de là, la Religion de l’Amour Universel nous apporte deux orientations importantes quant aux caractéristiques de la Foi que nous devons développer. L’une d’elles est l’urgence pour nous d’apprendre à éduquer et à canaliser notre Foi dans le Bien, afin qu’elle résulte en des actions bénéfiques pour l’Humanité et pour la planète qui, sans distinction, nous abrite.

Pour cela, sa doctrine universelle et sans restriction se fonde sur les leçons de Jésus, le Christ Œcuménique, l’Homme d’État Céleste, parce qu’Il est la personnalité la plus expressive que ce monde ait jamais connue et dont l’héritage, quand il est compris dans sa dimension et son ampleur réelles et sublimes, transcende le domaine religieux.

Une autre orientation essentielle est que notre Foi ne peut pas être une foi oisive. Au contraire, elle doit être un instrument puissant qui nous oriente vers la pratique des Bonnes Œuvres, si bien prêchées et illustrées par le Divin Pasteur de nos Âmes, Jésus.

Sur cette base, le président-prédicateur de la Religion du Troisième Millénaire, José de Paiva Netto, nous présente la Foi Réalisatrice, par conséquent l’exercice de croire en une force supérieure, motivée par le Bien, par l’exemple solidaire du Christ, et de faire notre part.

Quant à celle-ci, il explique dans son livre Sagradas Diretrizes Espirituais da Religião de Deus, do Cristo e do Espírito Santo [Directives Spirituelles Sacrées de la Religion de Dieu, du Christ et de l’Esprit Saint], volume 1, page 183 :

« Elle consiste en la Foi qui s’élève contre la foi égoïste. La Foi Réalisatrice, comme le dit son titre, est le stade qui promeut l’Humanité à l’aspect pratique de la Foi, en accomplissant la réunion proposée par la Foi Raisonnante. Elle fait comprendre à l’être humain que de la pratique quotidienne de la Religion de l’Amour Universel, à travers la relation consciente et dynamique entre les Plans Invisibles et Visibles, naissent des solutions pour son progrès dans les différents domaines sociaux, à savoir la propre Religion, la Politique, l’Économie, la Science, la Philosophie, le Sport, l’Art, la vie domestique, etc. »

« Les Stades progressifs et qui divinisent de la Foi »

La Foi Réalisatrice fait partie des « Stades progressifs et qui divinisent de la Foi » proclamés par la Religion de l’Amour Universel qui démontrent le cheminement de l’humanité dans la meilleure compréhension et pratique selon les Lois Divines.

Les Stades ont été enregistrés par Paiva Netto, dans l’ouvrage déjà cité, à partir de la page 181 :

« 1) Foi Raisonnée (Allan Kardec),
2) Foi Raisonnante (Alziro Zarur),
3) Foi Réalisatrice (Paiva Netto), et
4) Foi qui divinise (Paiva Netto) ».

Selon l’auter, « la Foi raisonnée s’oppose à la foi aveugle ». Sur la Foi Raisonnante, il clarifie aussi : « Zarur a appliqué la dynamique à la Foi Raisonnée, en apportant sa compréhension aux gens, aussi simples soient-ils, en leur donnant ainsi la capacité de s’approfondir dans les leçons de l’Évangile-Apocalypse de Jésus et dans l’étude sur l’existence du Plan Spirituel et les êtres qui y habitent. Il propose ainsi l’Union des Deux Humanités, celle du Monde Spirituel avec celle du Monde matériel ».

La Foi qui divinise, quant à elle, « est le couronnement de l’évolution des Humanités, Invisible et Visible. C’est l’intégration en Dieu, qui est Amour, par conséquent, Charité ».

La Foi comme instrument de Solidarité

Rogério Vieira de Paiva

     

Ce précepte relatif au pragmatisme, et donc aux bonnes actions que nous devons entreprendre dans la manifestation de notre Foi, trouve aussi un appui dans les avertissements de l’Apôtre Jacques qui, inspiré par Jésus, a écrit dans son Épître, au chapitre 2, versets 14 et 17 :

« Mes frères, quel profit y a-t-il si quelqu’un dit qu’il a la foi, et qu’il n’ait pas d’œuvres ? La foi peut-elle le sauver ? (...) De même aussi la foi, si elle n’a pas d’œuvres, est morte par elle-même. »

Par conséquent, cette confiance absolue est la base pour le changement de nos actions. Elle est l’inspiration, l’instrument pour l’exercice de la Solidarité.

« (...) La Foi seule ne peut pas (pleinement) satisfaire la Loi Divine, car elle doit produire des résultats bénéfiques pour l’Humanité. Par exemple, la conséquence de la Foi doit être le bon rapport entre les créatures. Ainsi, indépendamment de la tradition religieuse que nous professons ou non, nous construirons ensemble, à travers de Bonnes Œuvres, un monde meilleur pour tous. Et ceci, sans doute, est approuvé par Dieu, qui est Amour. Par conséquent, Il espère que ses enfants s’aiment », souligne Paiva Netto dans son article « La Foi et les Bonnes Œuvres », présentant un extrait éclairant d’une conférence radiophonique qu’il a donnée le 30 décembre 1992.

Vous êtes également le bienvenu pour participer, nous envoyant vos doutes et vos suggestions. Si ce contenu vous fait du bien, partagez-le ! Il pourra également toucher le cœur de beaucoup d’autres personnes.

____________
Religion de Dieu, du Christ et de l’Esprit Saint — également dénommée Religion du Troisième Millénaire et Religion de l’Amour Universel. Il s’agit de la Religion Œcuménique du Brésil et du monde.

Donner votre avis