Apocalypse : le Livre Divin remis à l’Humanité

Jean l’Évangéliste a été le reporter qui a enregistré les événements du passé et de l’avenir.

Leonardo Cegana
|
19/07/2016 à 11:30, Mardi
Gabriel Estevão

On parle beaucoup de l’Apocalypse comme un livre de terribles événements par lesquels l’Humanité devra passer. Des termes comme Armageddon, bêtes, dragon, cavaliers de l’Apocalypse semblent illustrer les pires images prévues pour nous tous. La Religion de Dieu, du Christ et de l’Esprit Saint1 nous invite cependant à regarder la véritable origine de ce livre pour en avoir une perspective plus large quant à son message spirituel. Pour cela, observons d’abord les premiers versets de l’Apocalypse (1, 1-3) :

Titre, Auteur et Sujet du Livre

1 – Révélation de Jésus Christ, que Dieu Lui a donnée pour montrer à Ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’Il a fait connaître, par l’envoi de son Ange, à son serviteur Jean,
2 – lequel a attesté la Parole de Dieu et le témoignage de Jésus Christ, tout ce qu’Il a vu.
3 – Heureux ceux qui lisent et ceux qui entendent les paroles de la prophétie de ce Livre, et qui gardent les choses qui y sont écrites ! Car le temps est proche. 

Jean l’Évangéliste était un jeune pêcheur qui a suivi Jésus dès sa jeunesse. Il a pu être aux côtés de Christ dans de nombreuses occasions importantes et même après l’ascension de Jésus au Ciel, il a poursuivi la diffusion du message chrétien. Sa trajectoire et sa conviction l’ont finalement conduit à la prison et à l’isolement sur l’île de Patmos. Nonagénaire, il a poursuivi son témoignage de foi et, par sa persévérance, il a reçu l’un des messages les plus importants pour l’humanité : l’Apocalypse. Et comme on peut le vérifier dans les versets ci-dessus, Jean a joué un véritable rôle de reporter, décrivant tout ce qu’il avait vu et entendu, et même ce qui était en avance sur son temps, comme l’a expliqué le président-prédicateur de la Religion du Troisième Millénaire, Paiva Netto, chercheur brésilien qui étudie les thèmes bibliques depuis plus de 60 ans, reconnu comme l’un des plus grands prédicateurs d’aujourd’hui :

« Jean a été le reporter, comme le disait Alziro Zarur (1914-1979), « le médium psychographe » qui, en extase, a vu des scènes si extraordinaires sur le Plan Divin — une autre dimension de l’Espace/Temps — que, lors de sa tentative de transposition de ce qu’il apercevait de cette sphère de lumière vers les dimensions finies, il l’a fait d’une manière considérée aujourd’hui par beaucoup comme allégorique et/ou restreinte à l’époque du christianisme primitif. La vérité est qu’il n’a pas pu rapporter clairement ce dont ses yeux appauvris par la vibration de la chair avaient perdu l’habitude de voir »2.

Tela: Alonzo Cano
     

UNE RÉVÉLATION DIVINE

Jean, l’Évangéliste-Prophète, a été un personnage important pour que les Prophéties de Dieu, « les choses qui doivent bientôt arriver », parviennent à tous les peuples. Cependant, on ne peut ignorer le premier verset du Livre qui présente les personnages précédant le prophète, en commençant par l’auteur du livre : « Révélation de Jésus Christ, que Dieu Lui a donnée... ». Le Christ a été le seul capable de comprendre ce message Divin par Son témoignage d’Amour à l’Humanité. Il ne s’agit pas d’un Message de punition ou de destruction, mais de Sublimation et Élévation spirituelle de nous tous ! Le véritable auteur de ce message est Divin.

UNE IMPORTANTE MISE EN GARDE

Pour la Religion du Troisième Millénaire, l’annonce des événements futurs de l’Apocalypse est un processus Pédagogique Divin pour nous apprendre à vivre sous des Lois Universelles essentielles, comme la loi de l’action et de la réaction. Par conséquent, toute la douleur, les guerres et la souffrance relatées dans ses pages sont le fruit de l’action humaine. Les symboles qui entourent ces événements ne sont que des représentations nées d’une somme de méchancetés, cupidité et corruptions qui dégradent notre origine spirituelle élevée, comme l’explique le proclamateur de la Religion du Troisième Millénaire, Alziro Zarur (1914-1979), à propos de Satan, « somme de toutes les méchancetés humaines. Le jour où l’être humain cessera d’être méchant, Satan cessera d’exister ».

Shutterstock

Il est important de souligner que l’histoire humaine a également été et continue d’être marquée par de nombreuses personnes honorables qui suscitent de bons fruits pour l’avenir de l’Humanité, ce que nous pouvons identifier dans les Béatitudes présentes dans le dernier Livre de la Sainte Bible et dans l’annonce de l’événement tant attendu par nous tous : le Retour Triomphal de Jésus, apportant un nouveau Ciel et une nouvelle Terre (Apocalypse 21, 1-27).

+ Lire aussi :
- Les changements climatiques et le message de l’Apocalypse
- Jésus a ressuscité et a promis qu’Il reviendrait

Quant à l’importance de ne pas craindre l’Apocalypse, Paiva Netto écrit dans son livre Jesus, o Profeta Divino [Jésus, le Prophète Divin], p. 46 : « Le 3 avril 1991, dans la ville de Rio de Janeiro/RJ, lors d’une prédication, j’ai eu l’occasion de dire à ceux qui m’honoraient de leur attention : la Prophétie sert à alerter, à renforcer et à redonner l’espoir. Elle n’effraie que ceux qui ne veulent pas l’étudier sous l’Intuition de Dieu, et qui, par conséquent, vivent dans la crainte. L’Apocalypse n’a pas été faite pour effrayer avec les chemins obscurs du mystère, mais pour éclairer les routes de nos vies, parce qu’Apocalypse signifie Révélation. Et comme elle est la Révélation, elle nous montre ce qui était caché. Et si nous découvrons ce qui était caché, nous perdons la peur des choses. La méconnaissance est le père et la mère de l’ignorance qui engendre la peur ».

Les jeunes de la Religion de Dieu, du Christ et de l’Esprit Saint vous invitent également à participer à ce débat sur le dernier livre de la Bible Sacrée, l’Apocalypse de Jésus. Écrivez à : francais@boavontade.com. Consultez également les autres articles de l’écrivain Paiva Netto au sujet des prophéties de la fin des temps sur le site : www.paivanetto.com/fr.

________________________________
1 – Religion de Dieu, du Christ et de l’Esprit Saint — également dénommée Religion du Troisième Millénaire et Religion de l’Amour Universel. Il s’agit de la Religion Œcuménique du Brésil et du monde.

2 – Passage extrait du livre Jesus, o Profeta Divino [Jésus, le Prophète Divin], p. 39.

Donner votre avis